nouchi.com

Switch to desktop Register Login
25 Fév

Chu de Cocody: Les abeilles refusent de partir

L' essaim d'abeilles qui a créé la panique générale au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody, le jeudi 20 février 2020, vers 11h, est toujours sur le poteau électrique, vers la voie qui mène à la morgue. Nous avons fait le constat, le samedi 22 février 2020. Et les vendeurs, étudiants et autres ont peur d'une autre sortie de ces insectes.

'' Nous avons le regard tourné vers le poteau, pour qu'au moindre mouvement de masse de ces insectes, on court vers l'université'', nous ont confié des vendeurs et autres personnes menant de petites activités lucratives, dans la zone, qui ont dit avoir essayé de les faire partir sans succès.

'' Les terminus des bus sont ici. On ne peut pas faire autrement. Nous avons peur que les abeilles reviennent. Les pompiers ont été appelés jeudi, mais ils ne sont pas venus. Nous ne savons pas les raisons. Les agents des forces de l'ordre, qui étaient ici, ont fui comme nous, ce jeudi-là. Ils ont appelé les pompiers mais ils ne sont pas venus jusque-là (ndlr, samedi)'', nous ont fait savoir des étudiants dont les arrêts de bus ne sont pas loin du poteau où sont les abeilles.

Et un tenancier de cabine téléphonique de nous révéler la raison supposée du déplacement des insectes :'' Quelqu'un était en train de tondre le gazon, sur le chemin de la morgue. Je pense que c'est l'odeur du carburant et le bruit qui ont dérangé les abeilles. Surtout que c'est le moment où elles produisent du miel. Comme une mère poule ou une chienne qui protège ses petits, les abeilles protègent leur ruche. Mais il faut dire que cela fait plus de 20 ans que les abeilles sont là. Elles ont déjà fait plus de trois sorties pendant lesquelles elles ont créé la panique, ici. Il y en a même dans le Chu''.

Rappelons que jeudi, les abeilles qui se sont déplacées en masse, on attaqué deux personnes, à la petite entrée du Chu, soit à une centaine de mètres de leur nid. Celles-ci, après avoir été libérées des insectes, avec de l'eau qu'elles ont reçue en quantité, ont été admises en réanimation. Samedi, nous n'avons pu avoir d'informations les concernant.

Dominique FADEGNON

Source: linfodrome

Nouchi.com © 2000-2013 Weblogy Group Ltd. Tous droits réservés.

Top Desktop version