nouchi.com

Switch to desktop Register Login
12 Sep

Treichville : Des malfaiteurs emportent du basin pour plusieurs millions de F Cfa

C'est un véritable coup dur pour dame D.S., une jeune opératrice économique, qui n'a même pas encore 30 ans. Des malfrats sont allés cambrioler son commerce très achalandé, au quartier « Arras 1 », à Treichville ; lui laissant une ardoise très amère.

Encore un de ces actes de scélérats méprisables qui ont vraiment de quoi décourager tous ces jeunes gens voulant se lancer dans des affaires. Vu qu'il n'est plus du tout évident de se trouver une place dans un bureau de fonctionnaires se nourrissant à la soupe de l’État.

En effet, selon nos sources, la jeune D.S. tient son magasin qui ne désemplit jamais d'articles. Elle prend toujours le soin d'investir beaucoup d'argent, pour éviter une quelconque rupture de stock, dans les différentes marchandises, essentiellement pour femme, que son commerce a la spécialité de vendre . A savoir, des sacs à main, des chaussures, des parures, du basin riche et biens d'autres articles à rendre belle la gent féminine.

Et jusque-là, les choses semblent aller pour le mieux, pour la jeune opératrice économique. Elle qui n'est pas là à attendre qu'un homme fasse « suer » son corps, pour espérer de ce dernier, des sous. Et parfois des sous qui ne sont même pas à la hauteur de la « générosité dans l'effort » déployée, au cours d'une sexe-partie. Le 11 août 2018, en tout cas, la commerçante tient sa boutique. Tranquillement. Comme d’ordinaire. Le soir venu, elle ferme boutique et rentre à son domicile, juste en face de son lieu d'activité.

Le lendemain, elle l'espère heureux. Que nenni. De fait, très tôt le matin du 12 août 2018, ses voisins la tirent brutalement de sommeil, en frappant fortement à sa porte. La pauvre se lève en sursaut et demande de quoi il s'agit ? Les portes de son commerce lui sont alors indiquées. Et là, ce qu'elle voit, est un spectacle complètement déconcertant. La porte métallique de sa structure commerciale est défoncée.

C'est quasiment en courant, qu'elle « avale » la petite distance. En l'intérieur de son magasin, c'est un véritable bazar. Tout est sens dessus dessous. La police, saisie, fait venir des éléments sur les lieux, aux fins de procéder au constat d'usage. Et c'est au cours de celui-ci, que la victime établit un préjudice non exhaustif. Il ressort donc que les cambrioleurs, en plus d'une somme d'argent et bien d'autres objets de valeur, ont surtout fait main basse sur des complets de basin riche, d'une valeur marchande de près de cinq (5) millions de F Cfa.

Le constat achevé, la police se retire et ouvre une enquête, en vue d'épingler les auteurs du cambriolage. En attendant qu'il en soit ainsi, la victime demeure fortement marquée par ce coup dur.

KIKIE Ahou Nazaire

Source: linfodrome

Nouchi.com © 2000-2013 Weblogy Group Ltd. Tous droits réservés.

Top Desktop version