nouchi.com

Switch to desktop Register Login
28 Jan

Les enseignants confirment le début de leur grève

La Coalition du secteur éducation/formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) a fait une déclaration devant la presse pour confirmer que la grève annoncée de mardi à jeudi aura bel et bien lieu, pour réclamer l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants.

Cette annonce a été faite par son porte-parole, Hidry Ako Nomel, au cours d’une conférence de presse animée au siège de l’organisation à Yopougon Niangon, dimanche.

Conformément à leur préavis de grève déposée sur la table du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, le 09 décembre 2019, les principales revendications de la COSEFCI tiennent en cinq points.

Elles portent sur la revalorisation des indemnités de logements des instituteurs et professeurs du secondaire, la suppression des cours de mercredi matin dans le primaire, le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires et la rémunération de la surveillance de ces examens, le paiement de 500.000 francs CFA par enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non perçus de janvier à mai 2014 et l’intégration à la Fonction publique de 97 d’entre eux radiés en 2014 pour faits de grève, ainsi que la suppression de l’emploi d’instituteurs adjoints.

Bien avant de reconduire ce mouvement, le directoire a signifié que la Coalition a manifesté sa bonne foi depuis le 23 mars 2019, date de la suspension de son mot d’ordre de grève, dans l’optique de donner une chance à l’aboutissement des négociations avec le gouvernement.

Parmi les signataires de la déclaration figurent le Réseau des Instituteurs de Côte d’Ivoire (RICI), la Coordination nationale des enseignants du Technique et de la Formation professionnelle de Côte d’Ivoire (CONETFPCI), la Coordination des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (CES-CI), la Convergence nationale des enseignants du secondaire de Côte d’ivoire (CNES-Côte d’Ivoire), le Conseil d’action et de réflexion des inspecteurs d’éducation et des éducateurs de Côte d’Ivoire ( CARIEECI), le Syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (SYRES-CI), le syndicat national des professionnels de l’orientation de Côte d’Ivoire (SYNAPOCI) et le syndicat national des enseignants bivalents de Côte d’Ivoire (SYNEBCI).

tg/cmas

Source: AIP

Nouchi.com © 2000-2013 Weblogy Group Ltd. Tous droits réservés.

Top Desktop version