nouchi.com

Switch to desktop Register Login
26 Fév

Un petit bébé de 17 jours guérit du coronavirus sans médicaments

En Europe, l’inquiétude bat son comble après que le coronavirus ait causé la mort de plusieurs personnes en Italie. En effet, l’épidémie de pneumonie virale qui a fait plus de 2600 morts en Chine s’est propagée à une vitesse considérable dans les quatre coins du globe. Bien que l’OMS refuse encore de parler de pandémie, la situation semble le présager. Le cas d’un bébé relayé par le Daily Mail et The New Zealand Herald met en lumière la possibilité d’une transmission entre la femme enceinte et l’enfant à naître. 

En Chine, l’épidémie de coronavirus semble se ralentir depuis quelques temps tout en gagnant du terrain à travers le monde. Un bébé de 17 jours né à Wuhan, épicentre de l’épidémie mortelle, aurait réussi à se rétablir du coronavirus sans traitement, à en croire les médias locaux. L’infection se serait transmise de la mère à l’enfant, une piste de transmission qui a récemment été mise en avant par des médecins chinois comme le souligne Reuters.

Le plus jeune bébé touché par le coronavirus

Diagnostiqué porteur du Covid-19 dont la mère était également atteinte, un bébé souffrant d’une infection des voies respiratoires et de troubles cardiaques a été transféré dans un hôpital pour enfants. Les symptômes, qui étaient d’intensité légère, auraient incité les médecins à ne pas prescrire d’antibiotiques au nouveau-né, selon le Dr Zeng Lingkong, directeur du département de néonatologie de l’hôpital.

« Elle n’a pas beaucoup de difficultés respiratoires, n’a pas toussé et n’avait pas de fièvre, nous n’avons donc prescrit qu’un traitement pour sa condition cardiaque », aurait déclaré le médecin à la chaîne télévisée chinoise CCTV.

Après avoir effectué trois tests de diagnostic du coronavirus qui se sont révélés négatifs, la petite fille du nom de Xiaoxiao aurait été autorisée à rentrer chez elle deux jours plus tard.

Selon le docteur Zeng, la petite se serait rétablie du coronavirus et de sa pathologie cardiaque en ayant même « même grandi et grossi ».

Si l’information n’a pas été relayée par les médias français et que sa véracité ne peut être confirmée sans équivoque, cette rémission peut apporter une note d’espoir face à cette épidémie.

Le coronavirus se transmet de la mère à son fœtus

Il semblerait que le virus Covid-19 puisse franchir la barrière placentaire et contaminer le fœtus d’une mère atteinte de la maladie. Début février, un autre bébé a été diagnostiqué porteur du virus 30 heures après sa naissance. « Cela nous rappelle de prêter attention à cette voie de transmission potentielle du coronavirus, la transmission verticale des mères aux bébés », avait annoncé le Dr Zeng.

Le coronavirus : une éventuelle pandémie ?

Alors que le Covid-19 a fait 2699 morts et près de 80 000 contaminations à travers le monde, de nombreuses personnes redoutent une pandémie à venir. En seulement quelques heures, plusieurs pays tels que l’Afghanistan, le Koweït, l’Irak ou encore le Bahreïn ont vu de nouveaux cas de contamination au coronavirus apparaître. Néanmoins, il semblerait que la situation stagne en Chine, comme l’a indiqué le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Parallèlement, l’augmentation de nouveaux cas en Italie, en Iran et en Corée du Sud a été jugée « très préoccupante ».

Les symptômes de l’infection et les personnes à risque

Le coronavirus, qui a fait son apparition à Wuhan début décembre, a provoqué une véritable psychose à l’échelle internationale. Les symptômes de cette pneumonie virale incluent : une fièvre, des courbatures, une fatigue généralisée, une toux et un essoufflement. Selon le professeur Arnaud Fontanet, directeur du département de Santé globale à l’Institut Pasteur, « on est donc sur quelque chose qui est très proche de la grippe ».

En outre, certains symptômes peuvent apparaître dans des cas plus sévères : une détresse respiratoire, une insuffisance rénale ou encore une défaillance multi-viscérale. En l’absence de traitement, l’infection peut progresser très rapidement. Lorsqu’une personne est contaminée par ce virus, elle peut ne manifester aucun symptôme pendant un certain temps. De ce fait, on estime que les personnes à risque doivent être placées en quarantaine. « Si les patients placés en isolement n’ont pas développé la maladie dans les 14 jours qui suivent le contact potentiellement infectant, alors il n’y a pas de contamination », a déclaré le professeur Fontanet.

Source: Santeplusmag.com

Nouchi.com © 2000-2013 Weblogy Group Ltd. Tous droits réservés.

Top Desktop version