nouchi.com

Switch to desktop Register Login
25 Fév

En Indonésie, un ministre exhorte les riches à épouser les pauvres

Pour faire baisser le nombre de pauvres dans le pays, le ministre indonésien du Développement urbain préconise le mariage entre classes sociales et suggère une fatwa incitative.

Pour réduire rapidement la pauvreté en Indonésie, le ministre indonésien de la Coordination du Développement humain et de la Culture, Muhadjir Effendy, propose une idée inédite d’une logique implacable : que les riches épousent les pauvres et les pauvres les riches !

Selon Tempo, le ministre estime que les enseignements de l’islam qui prônent “la recherche d’un partenaire compatible” sont malheureusement souvent mal interprétés.

Dans son discours inaugural lors de la Réunion nationale de travail sur la santé à Jakarta mercredi 19 février, Muhadjir a déclaré : Qu’est-ce qu’il se passe ? Les pauvres cherchent un partenaire pauvre, si bien que ça fait toujours plus de nouveaux ménages pauvres. C’est un problème en Indonésie.”

Limiter le nombre de pauvres

Il a donc proposé au ministre des affaires religieuses, Fachrul Razi, d’émettre une fatwa [sentence] incitant au mariage entre classes sociales, seule mesure efficace selon lui pour lutter contre l’augmentation du nombre de pauvres. D’après des chiffres de source gouvernementale, le pays compterait 5 millions de familles pauvres, soit 9,4 % des 260 millions d’Indonésiens.

Des données confirmées récemment par la Banque mondiale, qui note qu’environ 115 millions d’Indonésiens n’ont pas encore atteint la sécurité économique. La classe moyenne représente désormais 20 % de la population. Il y a 15 ans, elle ne représentait que 7 %.

À la suite de la proposition du ministre, le Jakarta Post rappelle qu’en Indonésie, “l’émission d’une fatwa n’est pas du ressort du ministre des Affaires religieuses, mais des organisations musulmanes, dont le Conseil des oulémas indonésiens (MUI), après un examen approfondi par la Commission de Fatwa ou par des experts religieux qui ont des compétences en la matière.”

Éduquer à la gestion de la bourse du ménage

En plus de la fatwa, ajoute le quotidien en langue anglaise, “Muhadjir a également proposé un programme de certification prénuptiale, pour les couples économiquement précaires mais qui souhaitent se marier.”

Des programmes de ce type existent en Malaisie, à Singapour et en Corée du Sud. Ils visent à informer les couples sur la gestion des finances du ménage.

Source: Courrierinternational.com

Nouchi.com © 2000-2013 Weblogy Group Ltd. Tous droits réservés.

Top Desktop version